Catégories
Santé

Deux bonnes raisons pour consommer de l’avocat

De nombreuses personnes consomment divers fruits au quotidien ne sachant pas forcément l’impacte de ces fruits sur leur santé. Tout comme de nombreux fruits, l’avocat renferme d’énormes bienfaits pour la santé de ceux qui le consomme. Découvrez dans cet article les vertus insoupçonnées de l’avocat pour la santé.

L’avocat, un fruit idéal pour maintenir le cœur en bonne santé

La consommation de l’avocat est très bénéfique pour le bien-être de votre cœur. En effet, l’avocat ne permet pas seulement d’apaiser la faim. Il est important de vous faire savoir que ce fruit contient de l’acide oléique, une substance favorisant la baisse du taux de cholestérol. Les études ont démontré que ceux qui consomment fréquemment de l’avocat ne souffrent pas de taux de cholestérol élevé. Par ailleurs, la consommation de l’avocat est susceptible de réduire les risques de crise cardiaque et de cardiopathie, ceci grâce au folate dont est constitué l’avocat. Alors, s’il existe des ascendants dans votre famille qui ont souffert des maladies cardiaques, la consommation de l’avocat pourrait vous épargner de telle situation. Si vous désirez lire d’autres articles pertinents sur la santé, le site que voici vous permet d’en voir plus.

L’avocat, une véritable source d’énergie

En plus des bienfaits de l’avocat sur la santé développés plus haut, sachez aussi que ce fruit est une source immense d’énergie. En consommant de l’avocat vous aurez suffisamment d’énergie. Cela est largement suffisant pour que vous n’ayez plus besoin de vous procurer des suppléments énergétiques. Comment ça marche ? Il vous suffit juste d’insérer l’avocat dans votre alimentation quotidienne et le tour est joué. Ce fruit vous garantit l’énergie nécessaire dont vous aurez besoin pour tenir et être productif au cours de vos journées de travail. Si vous cherchez des raisons pour consommer de l’avocat, alors, vous en n’avez déjà.

Catégories
Santé

Fumer de la cigarette pendant la grossesse : les conséquences

Il n’est pas rare de voir des femmes enceintes fumer de la cigarette. Elles ignorent certainement les dangers auxquels elles s’exposent. Découvrez dans cet article les conséquences qui découlent du fait de fumer de la cigarette pendant la grossesse.

Les affres de la cigarette sur la santé en général

La consommation de la cigarette génère de nombreuses conséquences sur la santé. Elle est la source de plusieurs maladies. Les cancers du poumon, de la gorge, de la bouche, des lèvres, du pancréas, des reins, de la vessie et de l’utérus sont des maladies dues au tabagisme actif. Lorsque le consommateur ajoute de l’alcool, il est sérieusement exposé au cancer de l’œsophage. Fumer de la cigarette peut aussi engendrer de nombreuses maladies cardio-vasculaires. Les AVC, l’artérite des membres inférieurs, les anévrismes, l’hypertension artérielle et beaucoup d’autres sont également des maladies liées à la consommation de la cigarette. La cigarette diminue, de même, les capacités sexuelles et la fertilité, provoque une altération de l’épiderme, les affections gingivales, la coloration des dents et l’haleine chez le consommateur.

Fumer de la cigarette : ce que risque la femme enceinte

Fumer de la cigarette n’est pas du tout conseillé à une femme enceinte. Il n’y a même pas un seuil au-dessous duquel fumer ne représente pas un risque. Le tabac est souvent responsable des grossesses extra-utérin. Il y a un risque élevé de faire une fausse couche ou d’accoucher prématurément. En fumant, la femme alimente le fœtus qu’elle porte en toxine, en monoxyde de carbone, un gaz particulièrement dangereux. En fumant, le fœtus reçoit moins d’oxygène. La fumée contient aussi d’autres substances chimiques toxiques qui entravent le développement du fœtus. Cela sous-entend que le délai nécessaire à la conception peut s’augmenter. Toutefois, lorsque la mère arrête de fumer, tout peut redevenir normal.