Catégories
Divers

Voici deux astuces pour entretenir les dreadlocks

Les dreadlocks sont des formes de coiffures qui se font à base des cheveux naturels. Cette forme de coiffure mérite un soin un peu particulier. Vous aussi avez des dreadlocks et vous désirez avoir des informations sur son entretien ? Super ! Découvrez dans le présent article des astuces pouvant vous aider à entretenir vos dreadlocks que vous soyez homme ou femme.

Lavez et hydratez vos cheveux

Le soin des locks commence par le lavage et l’hydratation. C’est un geste qui favorise vos locks à évacuer la chaleur et les déchets qu’ils contiennent. Pour ne pas être trop brutal lors du lavage, faites l’option d’un shampoing doux. A la fin du lavage, tâchez de ne pas oublier de masser vos cuirs chevelus à l’aide de vos doigts. Par ailleurs, en ce qui concerne l’hydratation des dreadlocks, vous avez la possibilité d’opter pour un gel hydratant. Tout ceci doit être fait en faisant bien sûr attention à vos racines. En lavant et en hydratant correctement vos cheveux, vos locks auront un aspect éclaircissant. Si vous désirez plus d’informations sur les dreadlocks femme ou homme, vous pouvez voir le site du lien.

Les bonnes habitudes pour prendre soin des cheveux

En dehors du lavage et de l’hydratation, vous devez bannir certaines habitudes de votre quotidien pour le bien-être de vos dreadlocks. En effet, lorsque vous faites le ménage, vous devez toujours avoir le réflexe de vous couvrir la tête avec un bonnet ou tous autres éléments. De plus, avant d’aller au lit, couvrez-vous toujours la tête. Pour ce geste, utilisez les objets fabriqués en satin et non la laine. Par ailleurs, faites l’effort de ne pas introduire fréquemment la main dans vos dreadlocks. Veillez également à ce que vos dreadlocks soient toujours sèches afin d’éviter l’apparition des moisissures.

Catégories
Divers

Quels sont les facteurs déterminants d’une grossesse gémellaire ?

Lorsqu’une femme tombe enceinte, elle peut accoucher d’un seul bébé comme elle peut accoucher des jumeaux. Si la science a pu démontrer le processus d’une grossesse gémellaire, d’autres analyses ont prouvé que des facteurs peuvent déterminer cette gémellité. Découvrez ces facteurs dans le présent article.

Les facteurs à probabilité de gémellité faible

« Pendant ou juste après les menstruations, est-ce possible de tomber enceinte ? » et « Comment avoir des jumeaux ? » sont les questions qui hantent les femmes au quotidien. Des études tentent de répondre à la deuxième. En effet, la consommation régulière de la patate douce et de l’igname serait à l’origine de grossesse gémellaire. Ces aliments contribuent à l’augmentation du taux d’hormone folliculostimulante. Ce phénomène favorise les ovulations multiples. Deux ovules peuvent être fécondés simultanément. Le fait qu’il y a plus de grossesses gémellaires en été qu’en hiver, est aussi la preuve que la luminosité (photopériode) est aussi un facteur déterminant des grossesses gémellaires. Le fait que certaines familles procréent plus de jumeaux que d’autres donne également raison à l’hérédité comme facteur déterminant de grossesse gémellaire. Cependant, tous ces détails restent à vérifier.

Les facteurs de gémellité avérés

Les facteurs de gémellité avérés sont au nombre de deux. Il y a l’âge et la Procréation Médicalement Assistée (PMA). Plus l’âge d’une femme avance, la probabilité d’une grossesse gémellaire est bien forte. En effet, il y a un plus grand risque d’ovulations multiples. Autrement dit, plusieurs ovules sont expulsés au lieu d’un seul par cycle. Deux ovules peuvent être fécondés chacun par un spermatozoïde. Ils donneront alors deux embryons et deux faux jumeaux. Il y a aussi le recours à la PMA pour multiplier considérablement le risque d’avoir des jumeaux. Elle consiste à stimuler les ovaires afin qu’elles ovulent. Deux ou plusieurs embryons (conçus in vitro à partir des gamètes du couple) sont sélectionnés et insérés dans l’utérus.